Trop bon, trop C**! … Trop Chinon !!!


C’est décidé, ça sera un Chinon, sinon rien !!! …

Quoique.. Que veut bien dire un Chinon, un Pommard ou un Corbières…
Boire une appellation est un non-sens quand on appréhende la diversité des vins sur une même appellation, la culture d’un domaine à l’autre diffère, les vinifications, les assemblages , les élevages…
Ces diversités biaisent les comparaisons.
Personnellement je n’aime pas LES Pommard, j’aime certains Pommard…
Il en va de même pour les autres appellations ou vins de cépage même …

Revenons à nos Chinon !
Luxe ultime, je n’ai pas envie de choisir, entre la robe bleue, la noire et la rouge, je prends les trois ! … Ou pas !!!  Pretty Woman c’est une fiction …
Mais à propos des Chinon … de concession, il n’en est pas question !!

Au Chateau de Coulaine, Etienne et Pascale de Bonnaventure élaborent des Chinon pour tous les carafons !!

Chinon 2014 Chateau de Coulaine, 
IMG_2192.JPG
IMG_2196

L’espiègle malicieux :

Avec sa robe rouge rubis plutôt profonde, ce malicieux  Chinon délivre un nez croquant de fruits rouges et noirs : framboises et groseilles chahutent la mûre. Les notes poivrées et la pointe de poivron rouge ponctuent l’effluve nasale d’un joli point d’exclamation.
La bouche, espiègle,  ne dément pas la fraîcheur.
La pureté du fruit est soulignée par la vivacité de la bouche.
Les tanins sont fins et intégrés.
L’équilibre fait de cette lampée un breuvage désaltérant, fluide et plein à la fois.
espiègle Chinon, la Gamine voit clair dans ton jeu,
Tu te joues de croquant pour être de toutes les parties estivales :
Compagnon des barbecues, des planches charcuterie-fromages, sublime avec une tarte dijonnaise et petit coquin, je te vois lorgner sur les lasagnes !! …
Vous prendrez bien un peu de malice ? 😉 
Les Picasses 2012 Chinon Chateau de Coulaine
Résultat de recherche d'images pour "Château de Coulaine, Les picasses 2012"

Le généreux chaleureux :

Son nez évoque les fruits à pleine maturité, on pense presque à la gourmandise d’un coulis de fruits rouges, quelques épices et les notes de violettes lui apportent une touche de sensualité.
La bouche est charnue, le fruité chaleureux est enrobé par des tanins ronds apportant structure et allonge.
La complexité est révélée à l’aération. Quelques notes de sous bois viennent compléter la palette aromatique déjà bien achalandée.
Générosité sans doute conférée par le terroir de tuffeau jaune, argilo-calcaire exposé Sud. L’élevage de  12 mois en fûts de chêne dont 35% en neufs, 35% en fût d’un vin et le reste en fûts de deux vins affine et polisse la structure.
Un cabernet franc, qui, à pas de velours s’invite à la table de la Gamine pour sublimer son jarret de veau confit …
Trop bon, trop C… trop Chinon !

La Diablesse 2012 , Chinon Chateau de Coulaine 
Afficher l'image d'origine

Ange ou Démon ?
La raison ou le cœur ? pourquoi l’un ou l’autre?
Ce vin est doté d’une personnalité complexe. Sérieux ne rime pas avec ennuyeux qu’on se le dise.
Les arômes sont de joyeux diablotins rapportant tout de suite au cépage: framboise, réglisse et poivron mûr ensorcellent.
Bien que marqués, les arômes se font fins et distingués rapportant à la raison d’un nez droit.
La bouche oscille entre concentration et structure ferme aux tanins longilignes.
Salivante malgré la maturité, elle révèle un terroir à la minéralité affirmée.
Elégance portée par la tension, le terroir argilo-calcaire exposé Nord exprime le potentiel de cette parcelle de vieilles vignes avec sérieux et complexité.
L’élevage parfaitement intégré est de 12 mois en fûts de chêne (400 litres) de 3 et 4 vins et 20% de fûts neufs.
Diablesse sans aucun doute la vérité est dans le nom de la cuvée!
Comment résister à l’envie de le consommer dès à présent,
Si ce n’est en écoutant la raison qui nous souffle que dans 10 ans,
La diablesse dévoilera son vrai visage sous le signe de la finesse et de la sagesse !…

A déguster sans hésitation,
Pour passer à l’action :
lesvinsdelagamine@gmail.com 

Le Chateau de Coulaine situé à Beaumont en Véron date du 14ème siècle.
Le domaine de 12 ha est conduit par Pascale et Etienne Bonnaventure depuis 1990.
Culture biologique certifiée.
Le terroir est composé aux deux-tiers de coteaux argilo-calcaires, le reste en plateaux argilo-siliceux.
Le vignoble est implanté sur l’AOC Chinon, côté Loire, là où les cabernets, sous influence plus océanique, gagnent en dentelle et en finesse de fruit, comparés à ceux de l’est de l’appellation.
Les vins sont élaborés exclusivement à partir du Cabernet Franc.
Les vinifications sont abordées de façon naturelle et non interventionnistes avec notamment une cuvée sans souffre (la Diablesse)
Afficher l'image d'origine

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s